Faire face à l'incertitude

- Posted in Français by

Beaucoup de personnes atteintes de cancer peuvent ressentir un sentiment exacerbé d’incertitude quant à l'avenir. Après un diagnostic de cancer, vous pouvez avoir le sentiment que votre vie est moins sécurisé qu’auparavant, que d’autres aléas pourraient de nouveau la bouleverser sans avertissement. Il est important de demander de l'aide lorsque vous vous sentez ainsi. Discutez avec votre équipe soignante dispose de ressources pour vous aider.

Causes d'incertitude

Les patients nouvellement diagnostiqués et les survivants à long terme ont des préoccupations communes :

  • Devoir mettre leurs plans en attente.
    Vous pouvez avoir l’impression que vous êtes incapable de regarder vers l’avenir, de faire des plans. Par exemple, il peut être difficile de planifier des vacances en famille quand vous ne savez pas exactement quand vous aurez un traitement. Vous ne pourrez peut-être pas vous engager à prendre un repas avec des connaissances parce que vous ne pouvez pas prédire comment vous vous sentirez à ce moment. Une approche qui fonctionne bien pour de nombreuses personnes atteintes de cancer consiste à rester flexible et à accepter que les plans puissent changer.

  • Peur du traitement du cancer et des effets secondaires.
    Vous pouvez être inquiet ou avoir peur des effets secondaires possibles du traitement, tels que la douleur, la nausée ou la fatigue. Vous pouvez également craindre de devenir dépendant des autres lors du traitement du cancer ou des activités manquantes que vous aimez.

  • Les survivants d'un cancer à long terme peuvent craindre des effets tardifs.
    Ce sont des effets secondaires du traitement du cancer qui se produisent des mois ou des années après la fin du traitement. Discutez avec votre équipe soignante des éventuels effets tardifs et de la manière de les gérer.

  • Le traitement pourrait ne pas fonctionner.
    Aucun traitement ne fonctionne de la même manière pour tous les patients, même ceux atteints du même type de cancer. Certains traitements sont plus efficaces pour certaines personnes. D'autres traitements peuvent fonctionner mais causer des effets secondaires. Chercher à comprendre quelles sont vos options de traitement, actuelles et futures, peut vous aider à savoir à quoi vous attendre.

  • Le traitement cessera de fonctionner.
    Souvent, les patients continuent à recevoir un traitement jusqu'à ce qu'il cesse de fonctionner. Cela est particulièrement vrai pour les personnes atteintes d'un cancer qui s'est propagé ou pour celles atteintes d'un cancer contrôlé par des médicaments pendant une longue période. Même si le médicament que vous prenez, cesse de fonctionner, il existe d'autres options de traitements spécialisés pour ce qu’on appelle les résistances au médicament. La meilleure façon de gérer ce risque est de faire des contrôles fréquents des marqueurs du cancer, comme le CEA.

*Le cancer va revenir.
Une récidive du cancer survient lorsque le cancer réapparaît après le traitement. C’est une peur extrême pour de nombreux survivants du cancer. Si vous vous inquiétez de cela, vous pourriez vous retrouver à prêter attention à chaque symptôme potentiel que vous avez. À son tour, cela peut augmenter votre niveau général d'anxiété. Toute personne de plus de 50 ans est plus susceptible de contracter un cancer, ce risque ne diminue hélas pas pour les patients qui ont déjà guéri d’un cancer.

  • Peur de mourir ou de perdre quelqu'un que vous aimez.
    Affronter l'idée de mourir peut être difficile. Sentir la peur est naturel lorsque vous êtes sur le point de mourir ou de perdre quelqu'un que vous aimez. C’est normal de lutter contre la peur de la mort. Cependant, si ces sentiments deviennent graves, discutez avec votre équipe de soins de santé des ressources qui pourraient vous aider à faire face.

Faire face aux conséquences du cancer

Contracter un cancer c’est faire une plongée dans l’inconnu, cela peut vous rendre anxieux, en colère, triste ou effrayé. Vous pouvez même avoir des symptômes physiques de ces sentiments. Par exemple, cela peut interrompre le sommeil ou rendre plus difficile la concentration au travail. Apprendre à gérer l’incertitude est un élément important pour rester en bonne santé. Ces conseils peuvent vous aider à faire face:

  • Reconnaissez qu'il existe des situations que vous pouvez contrôler et d'autres qui échappent à votre contrôle. Aussi difficile que cela puisse paraître, beaucoup de patients trouvent utile de prendre de la distance avec les choses qu’ils ne peuvent pas changer.

  • Discutez avec votre équipe soignante si vos sentiments d'incertitude affectent votre vie quotidienne. Ils peuvent vous aider à trouver les ressources dont vous avez besoin pour vous sentir mieux. Parlez avec un conseiller ou un travailleur social à l'hôpital. Ils peuvent recommander un groupe de soutien dans votre région. Un groupe de discussion peut vous aider à partager avec d’autres personnes qui vivent une expérience similaire de cancer. Il existe aussi également de nombreuses communautés de soutien en ligne. Parler avec des amis et des membres de la famille. Dites-leur comment vous vous sentez et comment ils peuvent aider.

  • Apprenez autant que possible sur le cancer qui vous affecte (il y en a des centaines, cela ne sert à rien de s’informer sur des cancers qui ne vous affectent pas) et son traitement. Accéder aux informations et les comprendre peut vous aider à savoir à quoi s'attendre.

Please, to help us continue to provide valuable information: